TunAlliance Championship 2013

Temps : nuageux, pluvieux par moments, les éclaircies annoncées par météo France sont prévues l’été 2014!

8 Terrains synthétiques dernière génération.

Conditions de jeu: bonnes

 

Dès 7h du matin les téléphones des organisateurs commencent à sonner !!, en effet, la pluie incessante de la veille et le climat grisâtre de ce dimanche 9 juin ont laissé dubitatifs les 240 amateurs de foot à 7 de la journée, mais le tournoi est bel et bien maintenu au grand bonheur aux invités mordus de foot.

Après les démarches habituelles de vérification des inscriptions, les équipes s’échauffent et le coup d’envoi du tournoi est donné à 10h.

1er tour : Matchs de 2 x 15minutes

La phase de poule était assez serrée,  mais certaines équipes se sont démarquées en dominant haut la main leurs adversaires, c’est ainsi que les parieurs ont misé rapidement sur la Viola, La Garderie, FC Sekou Palestine, FC IMAF, Aubervillers, IPEST,et Las2, des équipes au jeu plaisant, tourné vers l’attaque avec des mécanismes huilés et des joueurs de valeurs intrinsèques dignes des meilleurs « free styler » des plages de Copa Cabana.

La surprise de ce premier tour fut l’élimination prématurée d’une équipe de qualité,  championne en titre du tournoi TunAlliance édition 2012: FC La Famille, la bonne volonté de réitérer l’exploit de l’année dernière n’a pas suffi, les joueurs n’ont pu trouver le bon rythme , l’absence de certains éléments  a pesé dans la balance finale.

 

Phase finale : Matchs de 2 x 12 minutes

Après une pause déjeuner bien méritée, garnie de sandwiches, fruits, chips.. permettant aux joueurs de se ressourcer et retrouver des forces, les  1/8èmes  ont sonné l’amorce de la dernière ligne droite pour le titre, les équipes s’étant démarquer en phase de poule ont confirmé leurs aptitudes et motivations à remporter le titre, les mal chanceux ont dû s’incliner en  ¼  et en  ½ et c’est en toute logique et haut la main que La Viola et FC Sekou Palestine se retrouvent en finale.

Malgré la fatigue après plus de 2h de jeu cumulées, et le manque d’effectif tournant (Viola 1 remplaçant, FC Sekou Palestine 0 remplaçants) les deux équipes n’ont pas mis longtemps pour sortir leurs griffes, les occasions étaient plutôt rares compte tenu de la vigilance des Thiago Silva des 2 équipes. La mi-temps s’acheva donc sur le score de parité 0-0.

 

En seconde mi-temps, la pression baissa d’un cran, FC Sekou Palestine et ses attaquants se montrèrent plus dangereux, jusqu’à marquer le but de délivrance à 2 minutes de la fin, laissant croire à tous les présents que le match était scellé, mais c’était sans compter sur l’admirable zenitude des joueurs de la Viola, qui à 30 secondes de la fin du chrono et sur une action nous rappelant le fameux zaka taka barcelanais,  réussissent à égaliser sous l’ovation des quelque spectateurs ravis de la qualité du spectacle.

 

Et c’est donc la séance de tirs aux buts qui partagea partager les 2 meilleures équipes de ce tournoi, le gardien de FC Sekou Palestine, s’illustre dès le premier tir en choisissant le bon côté et d’une main ferme repousse le tir au but, un retard que n’ont pu rattraper les joueurs de la Viola. L’équipe FC Sekou Palestine, en fin sacrée après leur malheureux échec de l’année 2012 aux portes de la finale en terminant 3ème.

Dans le tableau consolant, où les équipes se sont affrontées pour jouer le classement de la 17ème à la 24ème place, c’est le DALLOZ qui a cumulé meilleurs résultats et meilleur Etat d’esprit pour gagner la coupe du Fair Play

FSGT. L’édition 2013 s’est terminée sous devant un pot offert aux lauréats du jour et tous ceux qui sont restés pour savourer le spectacle, certains ont préféré s’abriter des gouttes de pluie et rentrer plus tôt. Une petite pensée à ceux qui ont été victimes d’entorses de cheville, en leur souhaitant un très bon rétablissement et à très vite sur les terrains de foot.

Le STAFF d’organisation